Report en 2026 pour les JOJ de Dakar

Tokyo 2020 en 2021 et maintenant Dakar 2022 en 2026. Le report des prochains Jeux olympiques de la jeunesse d’été, initialement prévus pour 2022 à Dakar, a été décidé d’un commun accord aujourd’hui par le Sénégal et le Comité international olympique. Dakar avait été choisie en octobre 2018 pour accueillir ces Jeux avec les villes de Diamniadio et Saly.

C’est sur une proposition de Macky Sall, président de la république du Sénégal, que Thomas Bach (président du CIO) et la Commission exécutive du CIO réunie aujourd’hui ont accepté de décaler la prochaine édition des JOJ de quatre ans. La raison est simple : il s’agit de l’une des conséquences de la crise de la Covid-19 qui a déjà contraint le CIO à reporter les Jeux de Tokyo 2020 d’un an.

Ainsi, reporter les JOJ permettra aux Comités nationaux olympiques (CNO) et aux Fédérations internationales (FI) d’aborder au mieux les conséquences organisationnelles et financières du report des Jeux de Tokyo ainsi que les possibles futurs reports d’autres grandes compétitions sportives internationales. La situation est pour le moins sensible pour le Mouvement olympique avec les conséquences de cette crise sanitaire mondiale. Les CNO et certaines FI ont ainsi bénéficié d’une aide exceptionnelle du CIO d’un montant total de 100 millions de dollars américains pour les aider à passer la crise le plus sereinement possible.

Reste une conséquence majeure pour les athlètes : les JOJ sont réservés aux jeunes âgés de 15 à 18 ans. Donc celles et ceux qui comptaient participer aux JOJ à Dakar pourrait être privés du tremplin que représente cette compétition. Le CIO et le Sénégal en ont bien conscience et le Comité promet de continuer à soutenir les associations continentales de CNO pour les aider à organiser leur Jeux continentaux de la jeunesse respectifs.

Logo des JOJ de Dakar 2022 (Dakar 2022/CIO).

En attendant, et contrairement à Tokyo 2020 qui a gardé sa dénomination commerciale à cause d’un programme commercial et sportif déjà bien engagé, les Jeux olympiques de la jeunesse de Dakar prendront le nom de Dakar 2026 comme l’indiquent Thomas Bach et Macky Sall. Ce dernier rappelle l’importance de l’organisation de ces JOJ au Sénégal pour l’Afrique :

Je voudrais réitérer au CIO mon soutien sans réserve à l’organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse, reportés à 2026. Je saisis l’occasion pour renouveler ma confiance à la commission exécutive et salue l’engagement de ses équipes, à nos côtés, pour faire de Dakar 2026, première manifestation olympique en Afrique, une réussite qui reste dans les mémoires

Le CIO salue les avancées du Comité d’organisation des JOJ présidé par Mamadou Diagna Ndiaye et reconnaît que ce délai supplémentaire accordé par les circonstances solidifie leur confiance en l’organisation réussie de ces Jeux. À ce titre, Thomas Bach déclare

Cet accord conclu à l’amiable est le reflet de la confiance mutuelle entre le Sénégal et le CIO. Je voudrais exprimer mes sincères remerciements au président Macky Sall, grand ami et partisan du Mouvement olympique, pour cette relation exceptionnelle, de confiance et de qualité. Pour toutes ces raisons, je suis certain qu’ensemble, nous organiserons de brillants Jeux Olympiques de la Jeunesse de Dakar 2026 pour le Sénégal, l’ensemble du continent africain et tous les jeunes athlètes du monde

Il n’y aura donc pas de JOJ entre Lausanne 2020 (Suisse) et Gangwon 2024 (Corée du Sud). Seul l’avenir nous dira ce que cela présage pour les JOJ. Mais c’est une compétition qui voit ses dates d’organisation changer radicalement (pour rappel, les JOJ 2022 devaient être organisés en 2023, avant de revenir en 2022, puis d’être reportés en 2026). Cela aurait presque tendance à montrer que cette compétition n’est plus véritablement une priorité pour le CIO si elle l’a jamais été.

Crédits photo en-tête : Jeff Attaway/Wikimedia Commons