Paris a les JO de 2024 et Los Angeles ceux de 2028

La 131ᵉ session du Comité international olympique vient de voter à main levée et à l’unanimité. Paris organisera les Jeux olympiques d’été en 2024, Los Angeles accueillera ceux de 2028. Dire que ce n’est pas une surprise est un énorme euphémisme. Le CIO, réuni à Lima (Pérou), vient d’approuver et de ratifier l’accord tripartite envisagé en juillet dernier entre Paris (France), Los Angeles (États-Unis) et le CIO. C’est donc bel et bien officiel et confirmé, Paris et Los Angeles auront chacune leurs Jeux.

1505279700
Logo de la session de Lima (CIO/Lima 2017).

Cet accord était très simple : vu la grande qualité des deux dossiers de candidature, Paris restait seule candidate pour les Jeux de 2024, Los Angeles devenait elle candidate pour 2028. Personne n’est perdant. Et surtout pas le CIO. En effet, cette session est le point d’orgue d’une phase de candidature sans précédent, semée de désistements de villes candidates, d’oppositions populaires et de marques de perte de confiance en l’institution suprême du Mouvement olympique. Cette double attribution, 11 ans avant le début des Jeux de 2028, va laisser beaucoup de temps au CIO pour revoir en profondeur la phase de candidature afin d’éviter à l’avenir d’être de nouveau confronté à tant d’abandons de candidature (pour rappel, Rome (Italie), Budapest (Hongrie) et Hambourg (Allemagne) ont toutes trois abandonné leur candidature).

La plus grande interrogation restait la capacité pour Los Angeles d’accueillir les Jeux non pas dans sept mais dans onze ans. Cette interrogation a été balayée il y a quelques jours par un nouveau rapport de la commission d’évaluation concernant la ville californienne, et portant non plus sur 2024 mais bien sur 2028. Commission a qui l’on a par ailleurs demandé de prolonger son travail au delà de la session.

Comme toujours, les contrats de ville hôte seront signés dans la foulée, ils sont consultables en ligne (2024 et 2028).

Paris 2024 va vraisemblablement dévoiler un nouveau logo dans la foulée, alors que La Poste va émettre un timbre commémorant la victoire de Paris (et par victoire, nous saurons ne pas faire la même erreur que le comité de candidature de la capitale qui usa souvent d’un vocabulaire guerrier relativement peu approprié) ou plus précisément surcharger le timbre déjà édité en mai en soutien à la candidature.

Crédits photo en-tête : Greg Martin/IOC

2 réflexions sur “Paris a les JO de 2024 et Los Angeles ceux de 2028

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *